What are you looking for?
Close

Entretien avec pilote de bob Yann Moulinier

Yann est né le 20 juillet 1993 et vit à La Chaux-de-Fonds. Avec ses 190 cm et ses 110 kg, c'est un athlète impressionnant. Après une formation de dessinateur CFC, il se consacre en 2017 entièrement au bobsleigh. Il est le pilote officiel de l'équipe suisse de bobsleigh. Il aime le contact, son sport, les voyages, l'architecture, le théâtre et bien d'autres choses encore.

 

Yann, tu es un pro du bobsleigh depuis 5 ans, pourquoi cette discipline atypique?

En 2015, Beat Hefti (champion olympique à Sotchi en 2014) qui cherchait de nouveaux pousseurs pour son équipe de bob a organisé une compétition - je suis arrivé deuxième et j'ai immédiatement été intégré son équipe. Pendant trois ans, j'ai été pousseur dans diverses compétitions, jusqu'à ce que je commence à piloter en 2018 pour ma propre équipe, le Bobteam Moulinier.

 

Qu’est-ce que te plaît dans ce sport?

Le travail en équipe ainsi que les différentes facettes de ce sport hors du commun.

 

Parlons un peu du travail d'Ă©quipe!

La cohésion est extraordinaire! Nous partageons les mêmes valeurs. Une bonne communication est indispensable, les choses doivent être transparentes entre nous pour qu'il n'y ait pas de tension.

Chacun met ses forces à disposition de l’équipe pour atteindre les objectifs communs.

 

Quelle est la qualité primordiale pour un pilote de bob?

La concentration. Ă€ 120-150 km/h avec jusqu'Ă  5G d'accĂ©lĂ©ration ressentie, la rĂ©activitĂ© doit ĂŞtre maximale. Il faut littĂ©ralement sentir la piste. Le pilote est concentrĂ© Ă  100% avant et pendant l'Ă©preuve, rien ne doit le distraire. 

 

Le bobsleigh est un sport d'hiver, mais comment s'entraîner en été?

Sur des pistes de poussée en tartan avec des bobs à roulettes sur rails ou dans des halles réfrigérées avec nos bobsleighs de compétition. L'entraînement, c'est surtout du sprint, des sauts et de la musculation. Nous alternons avec des exercices d'assouplissement pour améliorer la motricité et l'équilibre.

Et combien d'heures par jour?

Nous nous entraînons environ 3 heures par jour.

 

L'entraînement prend beaucoup de temps. Es-tu toujours dessinateur CFC?

Non, je suis engagé à 100% dans mon sport. Je gère néanmoins aussi les finances de l'équipe, j'achète et j'entretiens notre matériel et j'organise les sessions d'entraînement. Et hors saison, je suis responsable de toute la partie marketing et événementielle.

 

Peux-tu nous dire combien coûte une saison?

Environ Fr. 250 000 (coéquipiers, matériel, voyages, soins, infrastructures etc.)

 

Les sponsors sont donc nécessaires. Comment as-tu pensé à roviva?

Nous nous sommes rencontrĂ©s dans un magasin d’ameublement en Suisse romande. Roviva a la mĂŞme vision et les mĂŞmes valeurs que notre Ă©quipe. Nous avons rapidement dĂ©cidĂ© de coopĂ©rer.  

 

Dors-tu désormais sur un matelas roviva?

Bien sĂ»r, un très grand matelas roviva! J'y dors comme sur un nuage!  

 

Comment dors-tu la veille d'une compétition?

Pas très longtemps, avec un sommeil très léger. L'important, c’est d’avoir bien dormi les nuits précédentes pour arriver reposé et en forme le jour J.

 

Combien de temps dors-tu quand il n'y a pas de compétition à venir?

Environ 7 heures par nuit.

 

As-tu un rituel de sommeil?

Je me concentre sur ma respiration et je vais le vide en fermant les yeux.

 

Tu dors dans quelle position?

Sur le ventre, un coussin dans les bras, et avec deux duvets pour être certain d’être complètement recouvert.

 

Autres liens vers le sport de bobsleigh et Yann Moulinier

Webseite Yann Moulinier

Swiss Sliding

IBSF

Votre chemin vers les produits roviva :

Matelas

Des matelas accueillants pour des nuits de rĂŞve.

Nos matelas

Revendeurs

Des conseils compétents dans votre région.

Trouvez votre partenaire spécialisé

Showroom

Découvrez la gamme complète de roviva sur environ 500 m2 de surface d'exposition.

Notre Showroom

275 ans roviva